Bleu marbre


Je me polis
Comme un marbre
De passion,
Je vis de cette joie
Et je souffre
De ne plus savoir
L’allumer
Dans mes paroles
Qui tapies
Au bord du ciel
Reviennent à moi
Sans avoir
Pris racine
Au fond de tes yeux.

Elles reviennent ébahies
Sur le dos
De tes envies
Comme une faïence
Bleue achevant de s’éteindre
Dans le blanc.

Photo © consumed by mrkostas
Texte© Pascal Sauvaire

Commentaires

  1. Opaline
    Elle fond dans ta politesse ...

    Une fidèle lectrice

    RépondreSupprimer
  2. Justesse des mots ... Magnifique

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés